Langue

Une langue (ou locale) sur WebTranslateIt est définie par un ensemble de paramètres tels que la langue de l'utilisateur, son pays ou encore toute spécificité devant apparaître dans l'interface utilisateur. En général, une langue est définie par au moins un identifiant linguistique associé à un identifiant géographique (par exemple : anglais + Etats Unis sera “en-US”).

Lors de la création d'un projet sur WebTranslateIt, vous devez choisir une langue source ainsi que une ou plusieurs langues cibles.

Langues et fichiers

Les fichiers sont classés par langues dans le dossier Fichiers. Par exemple, lorsque vous ajoutez une langue cible, WebTranslateIt crée automatiquement des fichiers cible pour chaque fichier source existant dans votre dossier “Fichiers”.

En outre, lorsque vous ajoutez un nouveau fichier source dans WebTranslateIt, les fichiers cible sont automatiquement créés et classés par langues.

La suppression d'une langue entraîne la suppression de tous les fichiers qui lui sont liés.

Créer une langue

Notre interface vous permet de créer des langues. Commencer par saisir les premières lettres de la langue que vous souhaitez utiliser.

Dans l'exemple ci-dessus, je saisis “az” et l'interface me propose plusieurs choix de langues :

Nom de la langue Code de la langue Alphabet
Azerbaïdjanais az Latin
Azerbaïdjanais (Arabe) az-Arab Arabe
Azerbaïdjanais (Cyrillique) az-Cyrl Cyrillique
Azerbaïdjanais (Latin) az-Latn Latin
Azerbaïdjanais, Azerbaïdjan az-AZ Latin
Azerbaïdjanais, Azerbaïdjan (Arabe) az-AZ-Arab Arabe
Azerbaïdjanais, Azerbaïdjan (Cyrillique) az-AZ-Cyrl Cyrillique
Azerbaïdjanais, Azerbaïdjan (Latin) az-AZ-Latn Latin

WebTranslateIt connait les caractéristiques principales de chaque langue :

  • quels pays (ou territoires) utilisent une langue,
  • l'alphabet dans lequel une langue est écrite (par exemple : Latin, Arabe, Cyrillique, …),
  • l'alphabet officiel ou le plus utilisé.

S'il n'existe pas d'alphabet standard pour votre langue (comme pour la langue “az” par exemple), notre interface en choisira un par défaut : “Latin” dans le cas de l'azerbaïdjanais. Si vous préférez utiliser un autre alphabet, vous pouvez créer une langue avec l'alphabet souhaité. L'alphabet par défaut est l'alphabet officiel ou le plus utilisé dans une langue ou dans une association langue/pays.

Trait d'union et tiret bas

Il est préférable d'utiliser un trait d'union plutôt qu'un tiret bas pour séparer le code de la langue, le code du pays et le code de l'alphabet. La norme RFC 3066 recommande d'utiliser en-GB au lieu de en_GB :

Syntaxe de la codification des langues

Le code d'une langue peut être composé d'un ou plusieurs éléments : le sous-label d'une langue primaire
et une série possible de sous-labels associés.

La syntaxe de ce label selon la norme ABNF RFC 2234 est ainsi:

Code de la langue = sous-label primaire \*( "-" sous-label )

Sous-label primaire = 1\*8ALPHA

Sous-label = 1\*8(ALPHA / DIGIT)

Les productions ALPHA and DIGIT sont dictées par la norme RFC 2234; elles englobent
respectivement les caractères A à Z en majuscules et minuscules et
les chiffres de 0 à 9. Le caractère “-” (trait d'union) est HYPHEN-MINUS (ABNF:
%x2D).

Attention à la casse; il existe
des conventions régissant son usage.
Par exemple, la norme ISO 3166 recommande l'usage des
majuscules pour les codes pays (MN Mongolie), tandis que la norme
ISO 639 recommande l'usage des minuscules pour les codes de langue (mn Mongole).

Toutefois, malgré les normes préconisant l'usage du trait d'union, certains logiciels utilisent le tiret bas (“en_GB”). Vous pouvez modifier ceci dans les paramètres de votre projet afin que vos codes de langues contiennent bien des traits d'union.

Ce paramètre impacte les noms de fichiers automatiquement générés, les URLs des APIs et dans certains fichier les codes de langue utilisés.

Personnaliser vos langues

Il peut arriver que vous ayez besoin de créer une langue de toute pièce. Par exemple, si votre équipe de programmeurs fournit un fichier source en anglais qui doit être relu, vous pouvez créer une langue factice intitulée “Anglais programmeur”. Le fichier fourni dans cette langue pourra ensuite être modifié et relu par un relecteur professionnel avant d'être traduit dans d'autres langues.

Il se peut également que votre application ou logiciel ait besoin d'une langue sur-mesure destinée à une zone géographique très restreinte.

Dans l'onglet “Langues” de l'outil “Langues et statistiques”, cliquer sur “ajouter une nouvelle langue”, choisissez une langue de base puis cliquer sur “créer une langue spécifique” pour la personnaliser.

Ces options additionnelles seront ajoutées sous forme de suffixe au code et au nom de la langue.

  • Un code suffixe est un code qui sera ajouté au code de la langue. Par exemple : prog.
  • La description du suffixe donne des informations sur le suffixe ajouté. Par exemple programmeur

Cela générera une langue sur mesure dont le code sera “en_prog” et le nom “Anglais programmeur”.

Héritage linguistique

Cette fonctionnalité n'est pas disponible pour les organisations utilisant un forfait « Legacy », mais uniquement pour les organisations en période d'essai ou utilisant un forfait Micro, Small, Medium, Large, Extra-Large et au-delà.
Si vous êtes sur un forfait « Legacy », vous pouvez passer à l'un de nos nouveaux forfaits depuis la page « Facturation » de votre compte.

La fonctionnalité « Héritage » vous permet de mettre en place une hiérarchie parmi plusieurs langues de votre projet. Elle vous permet de réutiliser des traductions entre certaines langues présentant des similarités.

Prenons un exemple concret: la langue française est parlée dans plusieurs pays tels que la France, la Belgique, le Canada… Grâce à cette fonctionnalité, vous pouvez définir une langue française générique: French dont le code linguistique est fr sous laquelle vous pourrez enregistrer des traductions en français générique.

Le français parlé au Canada est différent du français parlé en France. Vous pouvez créer une langue Français (Canada) dont le code linguistique est fr-CA afin d'avoir une traduction spécifique à la langue française parlée au Canada.

Si vous utilisez la fonctionnalité « Héritage », les traductions effectuées en fr viendront automatiquement remplir les traductions en fr-CA, à moins qu'une traduction spécifique au fr-CA ne soit enregistrée. Il n'y a donc plus besoin de remplir manuellement chacune des traductions en fr-CA, seulement de les corriger aux endroits ou le fr-CA diffère du fr.

À vos marques

Dans l'onglet « Langues et Statistiques » de votre projet, cliquer sur « Ajouter une nouvelle langue ». Dans notre exemple, nous sélectionnerons fr-CA dans le menu déroulant.

Ensuite, sélectionnez le nom de la « langue-parent ». Dans le cas présent il s'agira de fr.

Puis cliquez sur « Ajouter cette langue ». Comme d'habitude, les fichiers de langue correspondant seront automatiquement créés dans le dossier Fichiers de votre projet. Cette nouvelle langue sera intégrée dans la liste de vos langues et marquée comme Langue héritière.

Dans l'interface de traduction, les traductions des langues héritières sont mises en évidence. S'il n'y a pas de traduction saisie manuellement pour la langue héritière seule la traduction de la langue-parent sera visible (si elle est disponible). Si une traduction spécifique a été saisie dans la langue héritière alors les deux traductions seront visibles, celle de la langue-parent et celle de la langue héritière.

Option avancée

Une option est disponible dans les paramètres de votre projet, dans les « Réglages généraux ». Elle vous permet de choisir:

  • si vous voulez que les fichiers dans la langue héritière incluent les traductions de la langue-parent
  • si vous voulez que les fichiers dans la langue héritière incluent uniquement les traductions qui lui sont spécifiques et que les reste des segments soient vides (aient une valeur nulle).

Prenons pour exemple ce fichier fr.yml assigné à la langue fr:

fr:
  key1: "texte 1"
  key2: "texte 2"
  key3: "texte 3"

Nous avons créé la langue fr-CA qui hérite de fr. Dans cette langue, seul le segment dont la clé se nomme key1 bénéficie d'une traduction spécifique.

Si vous avez paramétré le fichier de la langue héritière de façon à ce qu'il ne contienne que les traductions saisies spécifiquement pour cette langue alors il sera ainsi:

fr-CA:
  key1: "A different text"
  key2: ~
  key3: ~

(Le symbole ~ représente la valeur nulle dans le format de fichier YAML).

Si vous avez choisi de voir apparaitre les traductions de la langue-parent incluses dans le fichier de la langue héritière vous obtiendrez un fichier comme celui-ci:

fr:
  key1: "A different text"
  key2: "texte 2"
  key3: "texte 3"